L’air, un bien commun à préserver

La qualité de l’air est aujourd’hui un enjeu sanitaire majeur.


  • 60 % de la population française respire un air pollué, et la pollution atmosphérique est responsable de 48 000 décès prématurés en France* et diminue l’espérance de vie de 8 mois.

  • Dans la métropole grenobloise, 3 à 7 % des décès (soit 114 décès par an environ) et 3 à 10 % des nouveaux cas de cancer du poumon sont imputables à cette pollution**.


Face à ce constat, les pouvoirs publics s’engagent pour préserver notre santé et celle de nos enfants.


* source Ministère de l’Écologie 2010
** étude publiée en 2016 par l’Institut des biosciences avancées
(centre de recherche INSERM-CNRS-Université de Grenoble)


Pic de pollution : un dispositif

Les principaux acteurs institutionnels, médiatiques et économiques de notre bassin de vie ont choisi de s’engager fortement pour la qualité de l’air, et plus particulièrement dans la lutte contre les pics de pollution.


La gestion des épisodes de pollution s’appuie sur un arrêté préfectoral, qui a pour objectif de limiter l'exposition des populations lors des épisodes de pollution.

Suivant le dépassement des seuils de concentration de polluants atmosphériques et le nombre de jours consécutifs de pollution, différents niveaux de gestion peuvent être activés, et des actions contraignantes mises en oeuvre afin d'éviter que la situation n'empire.

Niveaux gradués de gestion


Exemples de restrictions et de mesures mises en oeuvre pour le secteur
du transport :

Niveau Information - Recommandations >>>
Niveau Alerte N1 >>>
Niveau Alerte N2 >>>
Niveau Alerte N2 aggravé >>>

Télécharger l'arrêté préfectoral

Mesures d'accompagnement


Selon les restrictions de circulation mises en place, une incitation tarifaire à l’usage des transports alternatifs à la voiture peut être proposée par les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM), comme, par exemple, une tarification réduite ou la gratuité sur les réseaux de transports en commun, la location d'un Métrovélo ou de vélos et trottinettes à assistance électrique en libre-service.


Votre trajet

Préparez votre trajet



  • Inscrivez-vous sur M pour recevoir gratuitement les alertes pic de pollution.

  • Pensez au covoiturage et covoiturez avec un véhicule autorisé à circuler. Rendez-vous sur notre page covoiturage pour consulter les opérateurs de covoiturage partenaires du SMMAG (Mov'Ici, Karos, M'CovoitLignes+) ou les autres sites & apllis de covoiturage.

  • Découvrez le réseau de véhicules en autopartage Citiz et roulez avec un véhicule autorisé.

  • Ou déplacez-vous à vélo ou en trottinette : louez un métrovélo, un vélo ou une trottinette à assistance électrique en libre-service.


Les certificats de qualité de l'air : CRIT'Air

Le certificat qualité de l’air est obligatoire pour circuler lorsque le Préfet instaure la circulation différenciée lors de pics de pollution.

Obtenir son certificat


  • Commander le certificat par internet
  • Il suffit de vous connecter, muni de votre carte grise, sur la plateforme officielle du Ministère de l’Environnement : www.certificat-air.gouv.fr

    Pour les professionnels, cliquer sur "Espace Flotte Entreprises et Administrations" en haut de la page du site, puis créer un compte.


  • Commander le certificat par courrier
  • Téléchargez le formulaire pour les particuliers (pdf)

    Le formulaire doit être envoyé à :
    SERVICE DE DELIVRANCE DES CERTIFICATS QUALITE DE L'AIR - BP 50637 - 59506 DOUAI CEDEX
    (un formulaire et un chèque de 3,62€ par véhicule)

    Formulaires disponibles également dans l'agence de mobilité du centre-ville, à l’accueil de la Métro, de la ville de Grenoble et éventuellement des autres communes (se renseigner au préalable).

Suivre sa demande


Pour tous renseignements sur la délivrance du certificat, ou en cas de problème sur son obtention :



Indices pollution de l'air et trafic

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Qu'est-ce que l'indice ATMO ?


L'indice ATMO est un indicateur de la qualité de l'air. La pollution de l'air, qui résulte de l'activité humaine (industries, circulation automobile, chauffage...) est un phénomène complexe lié à la présence de nombreux polluants dans l'air ambiant. L'indice ATMO est calculé quotidiennement à partir des concentrations de
5 polluants.

  • dioxyde d'azote (NO2)
  • dioxyde de soufre (SO2)
  • particules fines (PM2,5 et PM10)
  • ozone(O3)

Informations sur l'indice ATMO

Qui calcule l'indice ATMO ?


Le droit à l'information sur la qualité de l'air figure au 1er rang des objectifs de la loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie.
Pour notre agglomération, c'est l'observatoire Atmo Auvergne-Rhône-Alpes qui calcule la valeur de l'indice ATMO et qui est chargée, en lien avec la préfecture, et en cas de dépassement de la concentration de certains polluants, d'informer ou d'alerter la population.

Il y a 2 principaux niveaux :

  • le niveau d’information et de recommandations
  • le niveau d'alerte

Informations sur les polluants

La "cuvette grenobloise"


L'agglomération grenobloise est en grande partie constituée d'une plaine très plate située à environ 200 mètres d’altitude, entourée par 3 massifs montagneux.

Cette configuration, désignée parfois par le terme de "cuvette grenobloise", génère une dynamique atmosphérique particulière, avec une forte proportion de vents calmes et la formation fréquente d’inversions de température : les masses d'air inférieures, plus froides que les masses d’air supérieures, ne peuvent s’élever ; le mélange vertical ne se fait plus. L'inversion de la température a un effet aggravant sur la pollution : ne pouvant se disperser en hauteur, les polluants s’accumulent et leur concentration augmente avec les émissions.


Informations sur l'influence de la Météo


Recommandations sanitaires en cas de pic de pollution

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Pour tous


  • Indices "Bon", "Moyen" ou "Dégradé"
      Profitez de vos activités d'extérieur habituelles.

  • Indice "Mauvais"
      Envisagez de réduire les activités physiques intenses en extérieur, si vous ressentez des symptômes (yeux qui grattent, toux, maux de gorge...).

  • Indice "Très mauvais"
      Envisagez de réduire les activités physiques en extérieur, si vous ressentez des symptômes (yeux qui grattent, toux, maux de gorge...).

  • Indice "Extrêmement mauvais"
      Evitez les activités physiques à l'extérieur.


Populations sensibles ou vulnérables


  • Indices "Bon", "Moyen"
      Profitez de vos activités d'extérieur habituelles.

  • Indice "Dégradé"
      Envisagez de réduire les activités de plein air intenses si vous ressentez des symptômes. Privilégiez les sorties brèves.

  • Indice "Mauvais"
      Envisagez de réduire les activités physiques, particulièrement à l'extérieur, surtout si vous ressentez des symptômes (yeux qui grattent, toux, maux de gorge...). Privilégiez les sorties brèves.

  • Indice "Très mauvais"
      Réduisez les activités physiques en extérieur, particulièrement à l'extérieur, surtout si vous ressentez des symptômes (yeux qui grattent, toux, maux de gorge...). Privilégiez les sorties brèves.

  • Indice "Extrêmement mauvais"
      Evitez les activités physiques à l'extérieur.


Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics
(par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d'affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.